AKWABA CITY

Pôle économique et d'habitats

Avantages & impacts

Avantages liés au financement et impacts du projet

Avantages liés au financement du projet

  • Le retour rapide sur investissement,
  • La rentabilité satisfaisante du projet,
  • Les risques opérationnels faibles,
  • La réserve foncière est donnée en garantie du financement.

Les impacts du projet

Le projet a pour buts essentiels de relever le niveau de vie des populations ivoiriennes dans leur ensemble (tout Ivoirien étant un jour ou l’autre amené à séjourner ou à vivre à Abidjan) et de leur permettre d’obtenir un terrain viabilisé, les mettant ainsi à l’abri de la précarité. Ce faisant, il permettra la création de milliers d’emplois directs et indirects, moyens de stabiliser le domaine du bâtiment et des travaux publics (BTP).

Au plan environnemental par exemple, il devra permettre de combler les insuffisances des bidonvilles actuels avec leur corollaire de logements précaires.

Ainsi, le projet satisfera non seulement à un besoin crucial en Côte d’Ivoire, mais il contribuera aussi, à raffermir l’économie du pays tout entier et l’indicateur de développement humain qui y prévaut.

 

          1- Impacts économiques

Les impacts économiques de la création de cette zone viabilisée pouvant potentiellement accueillir des millions d’habitants, sont incommensurables; les plus importants consistent à:

  • Renflouer de manière importante le budget de la collectivité locale d’Anyama et de bon nombre de ses structures de développement,
  • Contribuer à la baisse du coût des terrains sur le marché en favorisant leur nombre et leur qualité, et aussi à la lutte contre la spéculation immobilière à outrance,
  • Donner une occasion au consommateur de voir une adéquation entre ses moyens et l’offre immobilière sur le marché
  • Permettre à des milliers de personnes d’entrer dans la vie active en passant d’une situation d’assisté à une situation de contribuable fiscal, avec la prise en charge de milliers de familles,
  • Contribuer à la reconstruction économique du pays,
  • Faire baisser la pauvreté par la création de richesses qu’elle entraînera,
  • Réaliser des infrastructures de développement accompagnant les terrains viabilisés

 

          2- Impacts sociaux

 

Ce sont entre autres :

  • Le renforcement de la sécurité en Côte d’Ivoire, grâce à des terrains ne laissant pas cours à la précarité,
  • La réduction du chômage,
  • La contribution à l’effort d’éducation des populations en général et celles dites rurales en particulier, par la construction d’écoles, directement issues des retombées financières du projet,
  • La contribution à l’effort de sécurité sanitaire des populations à travers les centres de santé ruraux et autres dispensaires à réaliser avec une partie des revenus du projet,
  • L’amélioration du cadre de vie des populations à travers l’installation de pompes villageoises pour l’approvisionnement en eau potable, toutes choses de nature à lutter contre les infections que provoquent une mauvaise hygiène,
  • La baisse du gangstérisme, de la violence, de la délinquance juvénile et adulte, car l’oisiveté et la pauvreté font partie des causes les plus importantes de ces fléaux,
  • L’insertion de milliers de jeunes dans la vie active, et à travers eux, la prise en charge de centaines de milliers d’autres personnes dont de nombreux enfants et femmes, eux qui constituent les couches les plus fragiles de notre société,
  • Le relèvement du niveau de vie des populations à travers de meilleures conditions de vie que ce projet renforcera,
  • Le désenclavement de certaines contrées reculées du pays en leur apportant routes, écoles, eau courante, dispensaires ruraux et autres,
  • L’important soutien aux collectivités locales dans leur souci de répondre aux besoins de leurs populations,
  • La lutte contre l’exode rural et son corollaire d’illusions,
  • La formation à des techniques éprouvées de viabilisation,
  • Le développement de qualifications professionnelles pouvant permettre l’insertion dans la vie active, car avec ses programmes de formation des travailleurs, ceux-ci seront plus aptes à se réinsérer une fois le projet achevé,
  • Le soutien local à plusieurs initiatives d’Activités Génératrices de Revenus etc.

          3- Impacts environnementaux

 

Le partenaire institutionnel technique et financier recherché doit être résolument orienté dans des perspectives de développement équitable, durable, responsable et soucieux de l’environnement.

Bien qu’il soit de nos jours, pratiquement impossible d’exercer à grande échelle, dans le domaine strictement bio ou écologique, il devra veiller dans toutes ses actions, à garantir l’équilibre entre préservation de l’environnement et productivité.

A cet effet, l’Institut ECO-PROJET a été choisi pour préserver au mieux, la faune et la flore de la zone d’intervention du Projet et l’environnement entier des populations locales.