AKWABA CITY

Pôle économique et d'habitats

Conclusion

Conclusion

Le Projet AKWABA CITY s’inscrit dans le cadre du SDUGA dont la vision pour les Autorités est fondée notamment sur les principes de développement durable et est destinée à contribuer au renforcement de l’économie de la Côte d’Ivoire par l’amélioration de l’infrastructure économique et l’enrichissement de la qualité de vie dans le Grand Abidjan grâce à la mise en place d’infrastructures sociales et équipements urbains adéquats.

En cela, ce Projet se présente comme un véritable projet de développement, première phase d’un programme plus vaste à travers 8 autres axes en direction d’autres communes environnantes de la ville d’Abidjan, à aménager. En outre, il devrait contribuer à résorber :

• Les problèmes d’urbanisme déjà existants (le rapport entre les zones aménagées et les zones non aménagées du Grand Abidjan serait de 1 à 3) ainsi que les 3 millions de personnes supplémentaires que la ville d’Abidjan est appelée à accueillir d’ici 2030 ;

• Ainsi que les coûts de 4 milliards de FCFA par jour que supporteraient les ménages abidjanais du fait entre autres, de l’urbanisation mal maitrisée.

Dans ce contexte, la vision et l’ambition du présent Projet de contribuer à bâtir une « ville nouvelle », avec des infrastructures de qualité, paraissent amplement justifiées.

De plus, d’un point de vue purement financier, il apparaît que le projet AKWABA CITY dégagera des flux financiers suffisants pour couvrir le remboursement des emprunts sollicités, à tenir les engagements avec les autres partenaires et à assurer le retour sur investissement pour SOPHIA, ce qui contribuera à financer la 2ème phase du Projet, visant la réalisation de projets structurants.

Les tests de sensibilité effectués sur la base d’hypothèses diverses, ont montré la résilience des projections effectuées, avec le maintien d’une rentabilité satisfaisante dans les différents cas de figure, pour un projet d’infrastructures.

Au regard des analyses qui précèdent et des conclusions satisfaisantes qui en découlent, la réalisation du Projet, suivant le schéma de financement présenté, est amplement justifiée.